Archives pour la catégorie Non classé

Fin mai

« L’avenir n’est pas pour demain. »

C’est déjà bien de me le dire

Les mots vrais me tiennent la main

Au désir des jours à venir

 

La distance aide à taire en vain

L’étrange de nos souvenirs

Quand la justesse d’un matin

Le cède au jeu vague du pire

 

Pour l’heure ne crois qu’au jasmin

Au rendez-vous  l’envie d’en rire

Une bougie, de l’or divin

Le temps résiste et respire

A ti

Une épaule lointaine

Des cheveux blancs

Plus que temps que tu apprennes

À faire sans

 

Oraison incertaine

Seul l’important

Quand ils vont et ils viennent

Reste au présent

 

As-tu vent de ma peine ?

Au ciel mourant

J’ai deviné la tienne

Jamais ne mens.

La délicatesse

La délicatesse

C’est du temps qui en a sué

C’est ton cœur ravisé

Un peu de tes fesses

 

La délicatesse

C’est du rire à ta plaie

C’est mon sein délaissé

Tendu de promesses

 

La délicatesse

Toujours pas tes fesses

 

Un impair, y laisse

Quand délicatement

Les jeux m’inspirent au vent

Des Dieux de l’ivresse.

Co with

Des bouches interdites

Pas cher de ton apogée

Des langues s’y invitent

Cherchant baiser obligé

 

L’imperceptible au pouvoir

La feinte d’un rond dans l’eau

Un à un au traquenard

La peine à tous ces ego

 

Une fièvre inédite

Cet appel à pas légers

Parfois nous précipite

Les contreforts du danger

 

Sais-tu lire dans le noir ?

Peux-tu embrasser ma peau ?

 

Lo sentí, y falta por llegar. Texte et traduction en français.

Lo sentí, y falta por llegar

 

Todo el día pasa

Sin beso, sin nada

Y a la noche empieza

A faltar tu boca

 

Labios sobre labios

Boca en mi frente

Tiempos subterraneos

Buscan lo de siempre

 

Sabes, hoy me gusta

Sabe a mañana

Noche que separa

Noche amansada

 

Nadie pa’delante

En la nube estas

Besos de amante

De nuevo encontrarás

 

Un viejo camino

De esos a mejorar

Lo sentí precioso

Y falta por llegar…

 

 

Tout le jour se passe

Sans un baiser, sans rien

Et avec la nuit

Ta bouche commence à me manquer

 

Lèvres sur lèvres

Une bouche sur mon front

Temps souterrains

À la recherche d’un toujours

 

Tu sais, j’aime aujourd’hui

Il a la saveur de demain

Nuit qui sépare

Nuit apprivoisée

 

Personne à l’horizon

Tu es dans les nuages

Les baisers d’un amant

Tu retrouveras un jour

 

Un vieux chemin

Resté en attente

Des pas les plus beaux

Et il tarde…