Loli, Un homme sur le balan. Extrait

La rêverie s’incarne à force de caresses

Mes adieux à Hadès

Le songe a fini par jouir en plein jour

Il meurt d’amour

Deux coeurs s’en font la rumeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *