Extrait de mon carnet… from Napoli…

… Je m’enfonce et je fonds

Une autre fois ce feu

Prend la forme d’un homme

Faire confiance à la fin ?

 

Je voudrais croire encore

Vouloir ? J’y crois déjà

Pourvu qu’il ait d’abord

Envie de croire en moi

 

Si précieux sentiment

Qui croît, chacun pour soi

Un dédale du temps

Qui à deux se ressent

 

Je m’envole à la vie

Pour un peu je me perds

De ton corps paradis

Ramène-moi sur terre

 

Parfois souffle sur moi

Insidieux doute au coeur

Ma vie dépend de toi

Ton bas-ventre vainqueur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *