La nuit

Il m’arrive parfois

D’attendre jusqu’au soir

La peur. Ce ciel si bas

Ne parle pas d’espoir

 

Il m’arrive souvent

De conjurer le jour

Piètres représentants

Des doux parfums d’amour

 

La nuit. D’un jour blessé

Porte ouverte au chagrin

La nuit m’a renversée

Lambeaux des lendemains.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *