Automn thanks summer wintering

Fiers à perte d’ivresse

Les mots chers ont parlé

Pour que jamais ne cesse

Le pouvoir d’inventer

 

Les mots à la vitesse

Fiers chers et palabrés

Des paroles en détresse

L’invention juste née

 

Et toujours ce ciel

Déjà mort apprêté

Mes mots en sommeil

Perdure cet été.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *