Le swing de l’été

Plongée quelques temps

Dans un restaurant

Résidence pour ceux

Qui sont devenus vieux

Le liteau su’l’bras

J’crois bien que j’aim’ça

Ya pas à tortiller 

J’apprends un vrai métier

On fait pas semblant

Tout d’suite et maint’nant

Leur parole, la vie

Dignité, poésie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *