Séparés

Quand s’empare le froid de tes reins

Que t’étreignent des pleurs hors-la-loi

Garde en mémoire à portée de main

Qu’au soleil il est parti sans toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *