Des mots, peut-être ?

La blessure d’un être

Ce ciel rose et dessiné

Tes envies de paraître

Impossibles à partager

 

Des blessures à n’en savoir

Ni que faire’ ni que d’être

Ton plaisir à t’émouvoir

Dans mes rimes, peut-être ?

 

Guérir, par les mots, en trop

Guérir, parle-moi

J’t’ai dans la peau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *