Complainte de fin d’été

T’y es pas. Fais semblant

Souviens-toi des rires

Saoule-toi pour dire

La nuit telle un aimant

 

Aux bruits seuls et au temps

Souviens-toi des rires

Saoule-toi pour dire

À l’obscurimmanent

 

J’y allais autrement

Souviens-toi des rires

Saoule-toi pour dire

J’ai le coeur en dedans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *