La délicatesse

La délicatesse

C’est du temps qui en a sué

C’est ton cœur ravisé

Un peu de tes fesses

 

La délicatesse

C’est du rire à ta plaie

C’est mon sein délaissé

Tendu de promesses

 

La délicatesse

Toujours pas tes fesses

 

Un impair, y laisse

Quand délicatement

Les jeux m’inspirent au vent

Des Dieux de l’ivresse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *